InspirationRéaliser ses rêves

Comment devenir pleinement soi-même et trouver sa voie ?

Publié

Devenir pleinement soi-même - Le témoignage de Laurent Gounelle

J’ai à cœur de partager avec vous des témoignages qui invitent à se connecter à soi, à ses rêves authentiques et à aller à la rencontre de son propre chemin.

Parce que nos rêves et nos aspirations profondes sont uniques et liées à notre identité véritable, il s’agit de lâcher prise sur nos fausses identités et de se connecter à nos envies authentiques et à ce que l'on veut vraiment faire de notre vie.

Dans cette vidéo, Laurent Gounelle partage avec nous son parcours de vie et nous engage à aller à la rencontre de notre propre chemin et à se libérer du regard et des attentes des autres.

 

 

Qui êtes-vous ?

  • Vous pouvez vous définir par votre prénom … « Je suis Jean Dupont » … Mais vos parents auraient pu choisir un autre prénom. Auriez-vous été un autre pour autant ?
  • Vous pouvez vous définir par votre profession … « Je suis commercial, comptable, secrétaire, ingénieur » … Ok mais vous auriez pu choisir un autre métier, seriez-vous quelqu'un d'autre pour autant ?
  • Vous pouvez vous définir par une qualité … « Je suis quelqu'un de gentil, de créatif, de fort » … Oui et peut-être que votre voisin a exactement les mêmes qualités tout en étant une autre personne, n'est-ce pas ?
  • Vous ne pourriez même pas vous définir par vos gènes parce que si vous avez un frère jumeau ou une sœur jumelle il ou elle aurait exactement le même patrimoine génétique que vous tout en étant une autre personne … 

 

Alors qui êtes-vous ? 

 

Moins on sait qui on est, plus on a envie d’exister

« C'est difficile pour beaucoup d'entre nous de savoir qui on est et moins on sait qui l’on est et plus on a envie d'exister. Alors on s'accroche à tout ce qui peut nous valoriser : les images, les apparences, les rôles. »

 

S’identifier à son métier

« Par exemple on peut s'accrocher à son rôle professionnel et tenter de s'identifier à son métier, d'exister à travers son métier.

Aujourd'hui je suis écrivain : je pourrais essayer d'exister à travers ce métier et à ce moment-là je jouerai un rôle d'écrivain, je me mettrais à parler comme un écrivain, à adopter des attitudes d'écrivain, à avoir un look d'écrivain.

Le problème c'est que si j'allais dans cette direction : plus je ferai ça et plus je m'en fermerai dans une représentation de moi-même qui m'éloignerait de qui je suis.

Parce que qui je suis va bien au-delà de mon simple le métier d'écrivain. 

Qui vous êtes va bien au-delà de votre métier. »

 

Croire que sa valeur repose sur son apparence physique

« On peut s'accrocher à son apparence physique. Ca arrive fréquemment aux femmes et aux hommes dotés d'un physique avantageux qui peuvent à ce moment-là chercher à exister à travers leur beauté.

C'est lié à un sentiment inconscient que leur valeur repose sur leur beauté alors qu'elle n'est qu'un attribut.

[Si c’est le cas pour vous] vous vous sentez amoindri en présence d'une personne plus belle que vous ou si on vante la beauté de quelqu'un d'autre …un peu comme si vous aviez le sentiment que cette personne existe plus que vous. »

 

S’identifier à son intelligence ou ses idées

« On peut s'identifier aussi à son intelligence sa culture, ses idées, ses propos.

Et à ce moment-là, [vous vous sentez] plutôt amoindri lorsque quelqu'un vous contredit. Vous sentez attaqué personnellement alors que la personne a juste exprimé un désaccord sur vos idées. »

 

Croire que sa valeur découle de ce que l’on a

« On peut aussi s'accrocher à ses possessions, croire que notre valeur découle de ce que nous avons, des choses que nous avons : notre voiture, notre maison, un téléphone portable, un sac à main …

A ce moment-là, on se sent amoindri en présence d'une personne qui a une plus belle voiture une plus belle maison un plus beau sac un plus beau téléphone. »

 

Ces fausses représentations de soi-même nous éloignent de qui on est et on prend le risque de se perdre

« Le problème par rapport à toutes ces fausses représentations de soi-même c'est qu'elles nous éloignent de qui on est. Et on risque de se perdre à travers ces fausses représentations. »

« [Lorsque je me suis retrouvé sans rien, au chômage] sans plus rien de valorisant auquel me raccrocher il y a des choses qui ont émergées en moiJe me suis mis à ressentir des envies de ce que j'avais envie de faire dans la vie. Non plus des choses valorisantes mais des choses que mon cœur me poussait à suivre ».

« Je me souviens comme si c'était hier du jour où j'ai décidé de devenir formateur et où je renonçais à être reconnu notamment de mes parents. C'était coûteux pour moi mais je l'acceptais pleinement et sereinement. Et en renonçant à la reconnaissance, j'ai obtenu l'épanouissement. »

 

Ne pas se prendre pour ce que l’on n’est pas !

Sur le fronton du temple d'Apollon à Delphes, il y avait 2 préceptes. Le premier, tout le monde le connaît : « Connais-toi toi-même » qui a été repris par Socrate.

Le deuxième, que le monde entier semble avoir oublié est : « Rien de trop ».

Laurent Gounelle nous rappelle qu’il il y a 2500 ans, les sages de la Grèce antique nous invitaient à nous connaître et ne pas se prendre pour ce que l'on n'est pas.

 

Vous êtes autre chose que de fausses identités !

 « A partir du moment où j'ai cessé de jouer un rôle et de chercher à me valoriser, les portes se sont ouvertes comme par magie et les clients sont venus à moi, les contrats me sont tombés du ciel. Et lorsque 10 ou 12 ans plus tard, j'ai senti monter en moi l'appel de l'écriture, j'ai trouvé un éditeur en 15 jours.

Ce qui peut vous arriver de plus beau, de plus précieux dans la vie, c'est de réaliser que vous êtes autre chose que de fausses identités et renoncer à vous valoriser à travers elles.

Ce que vous êtes réellement est infiniment plus grand plus beau plus profond que tout ce à quoi vous avez pu vous accroché jusque-là. »

 

Vous êtes complets tels que vous êtes

« En fait votre simple présence et d'une grande valeur et vous n’avez pas besoin de l’enjoliver d'une façon ou d'une autre. »

« La société de consommation veut faire croire qu'il vous manque quelque chose mais la vérité est que non vous êtes complets »

 

En lâchant prise sur ses fausses identités, les envies véritables sur ce que voulez faire de votre vie vont émerger

« En lâchant prise sur ces fausses identités, vous allez ressentir ce que j'ai ressenti, des choses vont émerger en vous.

Et cette fois-ci, ce sera, non plus des désirs inculqués par la publicité, mais des envies véritables de ce que vous voulez faire de votre vie et des choses qui viendront du plus profond de vous-même »

 

Apprendre à s’aimer véritablement et accepter l’échec

« [La confiance se trouve] quand on apprend à s'aimer véritablement, quand on apprend à aimer ce que l'on est quand on est nu. A ce moment-là, on a plus besoin d'endosser un rôle. 

[Cette confiance se trouve aussi] quand on apprend à accepter l’échec.

Dans notre culture, en Occident, on a tendance à vouloir tout réussir à tout prix. Mais quand on accepte ses failles, ses faiblesses, ses fragilités, petit à petit ça nous aide à trouver le bon endroit pour nous, a trouver notre place. »

L’échec permet d'expérimenter la vie, alors que la réussite vous pousse à vous identifier au succès et donc à vous perdre. »

 

S’exercer à la gratitude

« Dans notre pays on a plutôt tendance à râler contre les événements, à être déçu de ce qui ne va pas dans notre vie.

Si vous prenez l'habitude de mettre votre attention sur ce qui vous arrive de bien (il vous arrive forcément des choses bien même si ces quelques instants chaque jour), malgré les difficultés, malgré vos problèmes, vous allez ouvrir votre esprit à ce qui vient. Vous allez ouvrir votre cœur à ce que la vie va vous offrir. »

 

Se libérer du regard de l’autre et se connecter à quelque chose de plus grand que soi

« Une fois que cette confiance et atteinte, on devient libre. Libre du regard des autres, libre d'agir en son âme et conscience et il se passe alors un phénomène assez étonnant c'est qu'on s'intéresse moins à sa personne. On est connecté à quelque chose de plus grand que soi. »

 

« Allez à la rencontre de votre propre chemin parce que c'est à ce moment-là que la vie prend son véritable sens. »

 

Des romans à lire !!

Laurent Gounelle est l'auteur de plusieurs romans à succès que je vous invite à lire si ce n'est pas déjà fait ! 🙂

En lien avec la quête de sens, des histoires de vies passionnantes qui donnent envie de se connecter à soi, de réaliser ses rêves, de vivre sa propre vie.

 
Imaginez...
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où...
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas... heureux.
Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves.

" Ce roman nous laisse entrevoir à quel point ce que l'on croit peut devenir réalité. " Maxence Layet – Psychologies

 

Imaginez : vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais son regard se fige, elle devient livide. Ce qu'elle va finalement vous dire, vous auriez préféré ne pas l'entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle.
C'est ce qui va arriver à Jonathan. À la suite de cette rencontre troublante, il va se retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée d'expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la vie...

" La leçon de bonheur. " Pierre Vavasseur – Le Parisien / Aujourd'hui en France

Tout commence le jour où Alice, une jeune femme dynamique et audacieuse, retrouve son ami d'enfance, Jérémie. Devenu prêtre de campagne, il lui confie être accablé par le faible nombre de fidèles qui le suivent. Athée et conseillère en communication, Alice se met en tête de l'aider à sa manière. Amenée par la force des choses à se plonger dans le monde de la spiritualité, du christianisme à l'hindouisme, du taoïsme au bouddhisme, Alice va découvrir une vérité universelle particulièrement troublante. Une vérité concernant l'homme et la clé de son épanouissement, passée sous silence par les religieux, perdue au fil des siècles... Dans ce nouveau roman émouvant et captivant, Laurent Gounelle nous entraîne dans un univers passionnant à la découverte de ce qui permet à l'homme de s'élever dans une autre dimension, où ses actes sont puissants et sa joie, un état durable.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *