Reconversion professionnelle

La première étape pour changer de job n’est PAS le bilan de compétences !

Publié

J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle ...

Pour ceux qui veulent changer de job et se demandent par où commencer ... J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle...

La mauvaise c'est que le bilan de compétences n'est PAS la solution !   

La bonne c'est que vous pouvez commencer seul, chez vous, et que ça ne vous demandera pas de quitter votre job tout de suite !

 

Reconversion professionnelle : par où commencer ?

Imaginons que vous vouliez changer de job parce que, par exemple :

  • Votre job actuel ne vous permet plus d’évoluer ou tout simplement ne vous plaît plus
  • Vous avez envie de plus de sens, de plus d’impact dans votre activité professionnelle
  • L’environnement relationnel de votre poste vous pèse (et c’est gentiment dit !)
  • Vous voulez un meilleur équilibre pro/perso, plus de temps pour vous, pour vos proches, pour vos passions
  • Ou tout simplement, vous avez envie de vous épanouir vraiment dans votre vie professionnelle ! Ce qui est assez légitime étant donné que vous passez le plus clair de votre temps au travail !

Bref, quelle que soit la raison, vous voulez changer. Et les questions qui viennent tout de suite après sont parfois assez angoissantes :

  • Comment faire pour ne pas me tromper dans le choix d’une nouvelle voie ?
  • Comment vais-je m’en sortir financièrement ?
  • Par où commencer ?
  • Comment annoncer mon départ ?
  • Où trouver l’inspiration ? Des idées ?
  • Comment me faire accompagner ?
  • Puis-je créer mon entreprise ? En suis-je capable ? Et si je me plante ?
  • Est-ce que je peux reprendre des études ?

Devant l’immensité des questions, des possibles et des contraintes on peut se sentir un peu découragé(e), avoir tendance à repousser à plus tard et se dire qu’en attendant de trouver on va continuer comme avant … Jusqu’au prochain « Je veux changer »… Ou bien on essaie d’ajuster son poste actuel à la marge … Ou bien on déprime …

 

Devant l’immensité du questionnement je propose un petit break de respiration !

Tout va bien se passer. Savez-vous comment on mange un éléphant ?

Cuillère par cuillère ! Ben oui ! Personnellement je n’en ai jamais mangé (et comme j’adore les éléphants je n’en ai pas particulièrement envie) mais on comprend bien l’idée ! On va y aller par étape. Tranquillement et petit à petit.

Les étapes de la reconversion professionnelles peuvent être résumées comme suit :

  • Le bilan : un point sur le passé (vos expériences marquantes et ce qu'elles vous ont appris, vos processus de décisions, vos valeurs, vos sources de motivations, ...)
  • Le présent : un focus sur ce qui vous anime aujourd’hui (vos valeurs aujourd'hui, votre mission de vie, etc) et ce qui vous freine (notamment vos croyances limitantes sur vous)
  • L’avenir : l’exploration des possibles (faisabilité, pertinence) et la phase de tests
  • La décision et la planification : la planification du projet pour se lancer en respectant ses contraintes

Pour plus de détails sur le cycle du changement dans sa globalité, allez voir l'article "10 étapes pour se renouveler et changer de vie".

Si vous êtes en poste et que c’est possible pour vous : ne changez pas forcément de job tout de suite.

Par contre, il est urgent de changer d’état d’esprit et de prendre une décision :  la décision de vous occuper vraiment du sujet. Mais vraiment !

Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que vous allez sortir du marasme, arrêter de vous plaindre et que vous allez prendre les choses en main. Cela signifie aussi que vous allez prendre du TEMPS (ce fameux et précieux temps) pour vous poser et concrètement préparer votre mue.

 

Un bilan de compétences ? « Non, merci ! »

Donc oui vous pouvez commencer par faire un bilan mais attention il ne s’agit pas d’un « bilan de compétences » car ceci n’est pas un outil de reconversion professionnelle !

En effet, avec un bilan de compétences vous n’aurez qu’un petit bout du film…  J’ai en effet la joie de vous annoncer que vous n’êtes pas uniquement un ensemble de compétences à réinvestir. Vous êtes beaucoup plus et beaucoup mieux !

Par exemple, vous avez une vie intérieure avec des besoins professionnels, des valeurs profondes qui vous animent, des croyances qui vous portent ou vous freinent, des mécanismes de réussite et d’échec, un fonctionnement émotionnel.
Vous avez également un mode de communication qui vous est propre, une façon d’être au monde et d’entrer en interaction avec les autres qui vous permet de réussir vos projets. 

Alors, à moins que pour vous rassurer vous souhaitiez (et c’est tout à fait possible) :

  • Faire un point sur votre parcours pour pouvoir en tirer des pistes d’évolution dans son prolongement, en ne sortant surtout pas du cadre (car c’est dangereux …)
  • Faire des tests de personnalités qui vous mettront dans une jolie case et vous permettront de considérer des options pré-formatées de métiers
  • Vous voir offrir des possibilités de reconversion raisonnables qui ne tiendront pas compte de vos aspirations profondes

… vous l’aurez compris, je ne vous recommande pas de perdre votre temps avec un bilan de compétences.

 

Faire le bilan, calmement, en se remémorant chaque instant ...

Bien entendu, pour réaliser un "bilan" multi-dimensionnels, (qui n’est, je le rappelle, qu'une première étape pour le changement !) vous pouvez vous faire accompagner.
Mais vous pouvez aussi réaliser ce travail d’introspection seul !

Pour cela, voici l’exercice que je vous propose... Et encore une fois je vais vous demander d’écrire...

 

 

1. Tout d’abord, listez tous les événements et expériences marquantes de votre vie depuis tout petit(e) jusqu’à aujourd’hui, à la fois personnels et professionnels, année après année :

  • Ecoles, études, diplômes, formations
  • Expériences professionnelles, stages, promotion
  • Sports, arts, passions, vie associative 
  • Déménagements
  • Rencontres et relations qui ont comptées (amitiés, amours, relations professionnelles, …), ruptures
  • Voyages, vacances
  • Evènements marquants : naissances, décès, mariage, divorce, anniversaires, fêtes, …

2. Puis, pour chaque événement/expérience, faîtes un tableau :

  • Pourquoi l’ai-je fait ?
  • Qu’est-ce que j’ai particulièrement aimé et pourquoi ?
  • Qu’est-ce que j’ai particulièrement détesté et pourquoi ?
  • Qu’est-ce que j’ai appris ?

D’une manière générale, cet exercice va vous permettre d’avoir une meilleure connaissance de vous et de renforcer votre confiance en prenant conscience du chemin déjà parcouru et de toutes les ressources que vous avez.

Plus spécifiquement, après cet exercice, vous serez en capacité de :

  • Mieux cerner vos sources de motivations et ce qui vous donne de l’énergie. Dans quel type d’environnement ? Avec quels types de personnes autour de vous ? Quelles actions faîtes-vous ? Quel talent mettez-vous en œuvre à ce moment-là ? Quel rôle avez-vous ? Au service de quoi faîtes-vous ce que vous faîtes ?
  • Identifier ce que vous aimez (valeurs) et détestez (contre-valeurs)
  • Lister vos compétences, vos qualités personnelles et relationnelles, vos croyances (sur vous, sur le monde, etc)
  • Mettre en lumière les rôles que vous préférez avoir et ceux que vous évitez habituellement
  • Faire émerger vos processus de décisions 

Je sais que cet exercice peut paraître long et fastidieux mais cela vaut vraiment le coup ! Et comme pour tout : faîtes-le par étape ! Chaque jour avancez un peu sur votre tableau ...

 

4 réflexions au sujet de « La première étape pour changer de job n’est PAS le bilan de compétences ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *