Réaliser ses rêves

Comment trouver un sens à la vie ?

Publié

Pourquoi Vivre ?

"Mais que faisons-nous là ?", "Pourquoi vivre ?", "Quel sens trouver à sa vie ?" etc. Un florilège de questions existentielles DE BASE que chacun se pose !

 Nous, pauvres humains, avons besoin qu’un sens nous soit donné, qu’on l’accepte ou pas...

 

Face à l'absurde, les options !

Face à l’absurde et à la crise d’angoisse carabinée qui pourrait s’en suivre, il y a 4 options possibles (et je n’invente rien, merci Nietzsche, Camus et bien d’autres) :

 

Option 1 : Arrêter de penser

C'est à dire plonger plus ou moins dans le fanatisme d’une quelconque religion ou idéologie et ignorer les questions.

 

Option 2 : Se professionnaliser dans le nihilisme

C'est par exemple écrire des livres pour dire qu’écrire des livres n’a aucun sens puis se suicider (comme Caraco). 

 

Option 3 : S’agiter dans tous les sens pour éviter la question

Il s'agit de produire, travailler énormément et consommer pour se remplir. Et peut-être se faire quelques gros plaisirs pour jouir et noyer ce qu’il reste de pensée.

C’est finalement ce que font la plupart des gens et cette option est fortement préconisée dans le monde actuel. Mais personnellement, j’ai arrêté 🙂

 

Option 4 : Tenter de vivre l’absurde du mieux qu’on peut

C'est à dire tenter d'explorer la question … Après tout c’est sans doute ça vivre une vie humaine digne. Se confronter à ce qu’il y a de plus difficile, à son essence profonde, et être en capacité de ressentir un sens à sa propre existence…. C’est pas toujours évident … Mais après tout, on n’est pas forcément là pour faire des trucs faciles !

 

Faire le choix d'être un participant plutôt qu'une marionnette de la vie

Une fois qu'on a dit qu'on voulait continuer de penser et explorer la question du sens de la vie. Que fait-on ?

"Et si la vie n’était pas un problème à résoudre mais une question à explorer" dit Gabrielle Roth (danseuse et philosophe, créatrice de la Danse des 5 rythmes, méditation en mouvement).

Je ne suis pas certaine qu'on puisse nous-même "donner du sens" à la vie. Disons plutôt que peut-être "ce sens nous est donné".

En revanche nous avons certainement la responsabilité et la liberté d'explorer et d'agir : en questionnant, en tentant de nous affranchir des représentations qui nous empêchent de penser et en agissant selon notre cœur, de manière authentique. Cela peut nous rapprocher de cette lumière et de cet espoir qui "donne du sens". 

D’après le dictionnaire, le mot authenticité se réfère à quelque chose de vrai et de sincère. Je suis souvent en quête de cette vérité et de cette sincérité. Et pour moi, cette connaissance, au-delà du conformisme social, ne se trouve pas uniquement dans l’introspection mais aussi dans l'exploration, dans l'être et dans l'action !

C'est pourquoi je crois qu'une vie authentique où l'on suit son cœur et où l'on tente de s'approcher de cet idéal de vie où l'on réalise ses rêves et où l'on contribue à un monde meilleur, nous DONNE du sens.

 

Un texte qui fait du bien !

« Quand on grandit, nous avons tendance à entendre que le monde est tel qu’il est, et votre vie consiste à vivre au sein de ce monde, sans trop se cogner contre les murs, en tachant d’avoir une vie familiale agréable, de s’amuser et d’économiser un peu d’argent.

Mais ceci est une vie bien limitée car la vie peut être beaucoup plus vaste si vous découvrez un fait tout simple : tout ce qui vous entoure et que vous appelez la vie n’a pas été créé par des gens plus intelligents que vous. Et vous pouvez changer et influencer ce qu’il y a autour de vous. Et vous pouvez construire vous-même des choses que les autres peuvent utiliser.

Et à l’instant ou vous réalisez que vous pouvez provoquer la vie et que si vous poussez, quelque chose va ressortir de l’autre côté, quelque chose que vous pouvez changer ou à qui donner forme. Nous ne sommes plus les marionnettes de la vie mais nous pouvons influencer la vie.

Et c’est peut-être la chose la plus importante de pouvoir s’affranchir de cette notion erronée que la vie est simplement là et qu’on va juste se contenter de la vivre, au lieu d’étreindre la vie, l’améliorer et la changer, et laisser votre propre marque sur la vie.

Quelle que soit votre manière d’apprendre cela, une fois que vous l’avez apprise, vous aurez envie d’améliorer et changer les choses. Puisque la vie est un peu la pagaille, et une fois que vous aurez appris cela vous ne serez plus jamais le même. » - Steve Jobs, interview 1995

 

Pour aller plus loin ...

Je vous invite à lire cet article concernant le magnifique témoignage de Laurent Gounelle.

Et si le sens nous était donné à partir du moment où l'on s'affranchit du regard et des attentes des autres et que l'on suit sa propre voie ?

 

Comment devenir pleinement soi-même et trouver sa voie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *